Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Butineurs du Val de Bièvre

Articles récents

Neige sur le toit

5 Février 2013 , Rédigé par Dan

Il y a maintenant une dizaine de jours la neige tombait en abondance. Et comme à chaque intempérie, une visite aux ruches s'impose, histoire de vérifier que tout va bien.

En collant l'oreille contre le corps de ruche, on entend parfaitement un doux ronronnement. Mais que se passe-t-il là-dedans ? On aimerait tous devenir un petit arthropode (au choix : un coléoptère, une punaise, ou encore une araignée) pour s'introduire et assister aux vœux de la reine.

Des vœux, pas si sûr ! Ou alors celui de survivre à l'hiver, car le froid ou le manque de nourriture peut être fatal à la colonie.

Le problème principal de ces abeilles d'hiver est de maintenir une température d'environ 30° à l'intérieur de la grappe. En effet, l'hiver, les Apis mellifera se mettent en grappes, elles s’agglutinent les unes aux autres en effectuant un turn over. Une rotation pour ne pas laisser toujours les mêmes au centre. Là où il fait le plus chaud. Quand elles sont sur les extérieurs, elles en profitent pour s'alimenter à tour de rôle grâce aux réserves de miel et de pollen. Ou pour quelques ruches grâce au sucre Candy généreusement donné en supplément.

toit-mairie.jpg

Mairie d'Arcueil, hiver 2013. Neige abondante.

Puis dès qu'elles se sentent gagnées par le froid, elles réintègrent le centre de la grappe. D’autres les remplacent et ça tourne.Un exemple de solidarité devant l'adversité ! C'est aussi une question de survie.Et voilà que réaparaît l'esprit de la ruche cher à Maurice Maeterlink.

Seule la reine reste au centre en permanence et se fait nourrir. C'est le privilège royal de la mère pondeuse qui assure le maintien de l'espèce. Quelle responsabilité !

Quand le froid s'intensifie, la grappe se resserre. Si la température monte, elle se dilate.

Mais où va donc toute cette nourriture consommée depuis octobre car la ruche reste propre ? Les excréments sont retenus dans l'abdomen. C'est aux premiers rayons de soleil en février/mars qu'elles effectueront les sorties de propreté. Mais ceci est une autre histoire.

 

Lire la suite

Je suis verte, et alors ?

5 Février 2013 , Rédigé par Dan

janvierfriche-067.jpg

janvierfriche-054.jpg

janvierfriche-052.jpg

janvierfriche-044.jpg

janvierfriche-043.jpg

janvierfriche-042.jpg

Hé oui, je suis plutôt verte avec un bec rouge et je fais un peu le clown à mes heures.

C'est que je viens de loin. Je suis un oiseau de cage exotique, et un peu bruyante par moment.

On me traite d'envahissante car nous sommes de plus en plus nombreuses tous les ans. La neige et le froid ne nous impressionnent pas plus que ça. Nous nichons très haut dans les grands arbres. Les humains ne nous gênent pas. Comme nous sommes végétariennes, pas de concurrence avec le Faucon crécerelle auquel nous ressemblons un peu en vol vu de loin, mais la ressemblance s'arrête là.

touterelle

Je ne suis ni complexée ni timide. Ce n'est pas comme mon amie la Tourterelle turque qui m'accompagne discrètement quand je m'approche des maisons. La voici qui se cache, elle attend les graines que je vais oublier après mon passage dans ce distributeur de graines pour les oiseaux de l'hiver...

Nous sommes si différentes sauf le collier peut-être car je ne vous ai pas dit mon nom : je suis la Perruche à collier.

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Cotisations

21 Janvier 2013 , Rédigé par Dan

Bonjour les Butineurs,

Il est essentiel que nous puissions nous compter.Vous êtes maintenant une centaine à recevoir les courriers.

Mais seul un engagement validé par une cotisation a de la valeur.

Une association sans adhérent se dessèche et devient moins crédible face aux élus et aux décideurs.

Car modestement mais avec beaucoup de conviction, nous voulons être de ceux qui s'expriment et influencent sur les choix de notre avenir dans le domaine de l'environnement.

De plus en plus nous participons aux débats sur les orientations et sur la compréhension de la nature en ville dans les réunions publiques.

Nous voulons être et rester des observateurs avertis de la biodiversité de notre territoire pour la protéger et l'améliorer.

Je vous invite à adhérer, soutenir et participer à nos ateliers d'apiculture, nos sorties inventaire, nos cours, nos échanges et rencontres en 2013.

Merci d'adresser votre cotisation 2013 de 10 euros minimum au siège de l'Association :

Les Butineurs du Val de Bièvre

17 rue Julien Bonnot

94250 Gentilly

à l'ordre des Butineurs du VDB.

Cordialement

Dan Failler et les membres du bureau.

Le bulletin ci-desous est imprimable


 

      adhésion2013

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Neige sur le rucher

19 Janvier 2013 , Rédigé par Dan Publié dans #Apiculture

neige-064.jpg

neige-059.jpgneige-058.jpg

Sans commentaire

Lire la suite

Rencontre du mois de février

19 Janvier 2013 , Rédigé par Fred

"Promenade bucolique et historique en suivant le cours de la Bièvre"

A noter sur vos agendas:

La prochaine rencontre des Butineurs est prévue le 20 février prochain à 20H30.

La soirée sera consacrée à la Bièvre et nous permettra d'accueillir des intervenants extérieurs à l'Association : J.Pion Graff et P.Bonnichon.

photo-travaux-2002

Réouverture de la Bièvre au parc des prés en 2002

Ces passionnés d'Histoire nous relaterons les aménagements, au cours des siècles, de ce cours d'eau si petit, mais ô combien important pour la biodiversité, dont on envisage la réouverture sur plusieurs tronçons.

 

Amicalement

 

Frédéric

La-bievre.jpg

La Bièvre aval

Lire la suite

Un inventaire floristique.

17 Janvier 2013 , Rédigé par Dan et Dominique Publié dans #Biodiversité

Un après-midi du mois de janvier une petite bande de butineurs se sont donnés rendez-vous dans un délaissé (un terrain non-aménagé) du Val de Bièvre.

Très modestement il s'agit de mettre en place un suivi mensuel, afin de se faire un petite idée de la richesse de la diversité des plantes qui investissent les lieux provisoirement oubliés par l'homme. Nous voulons aussi comprendre comment s'intallent les coopérations entre les espèces pionnières , éphémères et les suiveuses plus stables.

Dominique nous raconte:

sénécon

Une variété de Séneçon (Famille des Astéracées) jette une note jaune sur la grisaille environnante peut-être la forme inaequidens ( Senecio anaequidens) qui fleurit toute l’année mais qui est décrit comme préferant les sols acides et non argileux ou bien la forme négligé ( Senecio squalidus) dont les feuilles sont lancéolées (dans ce cas le sommet des bractées devrait être noir, à Vérifier !).

Matricaire.jpg

La Matricaire inodoreTripleurospermum inodorum (Famille des Astéracées) qui fleurit par endroits en abondance s’harmonise avec

paquerette-copie-1.jpg

les quelques Pâquerettes qui osent encore ou déjà se montrer.

mercuriale.jpg

De façon plus parsemée et plus discrète apparait la Mercuriale annuelle(Mercurialis annua) Famille des Euphorbiacées

moutarde-des-champs.jpg

et la Moutarde des champs(Sinapis arvensis) Famille des Brassicacées.

Certaines ont laissé sur le sol des traces noirâtres témoin de leur glorieux passé dont il ne reste qu’un peu de matière organique en décomposition. C’est le cas des feuilles de Tussilage.

rosette.jpg

D’autres se préparent déjà au printemps, une foule de petites taches vertes au ras du sol montrent des rosettes de feuilles qui donneront au printemps des fleurs de pissenlit, chardons, crépides

clematites.jpg

Les clématites des haies encore appelées « l’herbe aux gueux » car on dit que les mendiants se frottaient la peau avec ses feuilles irritantes pour paraitre plus misereux, se fondent dans le gris du paysage.

A bientôt

 Dominique et photos Dan

Lire la suite

les oiseaux d'hiver du parc des Prés de la Bièvre

10 Janvier 2013 , Rédigé par DF

Le Parc des Prés de la Bièvre à Fresne est la porte du Val de Bièvre. A cet endroit, la rivière se dévoile à nos yeux. C'est la partie aval du cours d'eau (Fresne -Paris). Malheureusement, l'héritage de la partie amont n'est pas vraiment un cadeau. Les polluants présents dans l'eau ne sont pas favorables à une diversité de la faune et flore mais malgré tout, certaines espèces communes d'oiseaux sont présentes.

ru-de-rungis

Le Ru de Rungis à contre jour. Un affluent qui rejoint la Bièvre en amont du parc des Prés.

Une photos sombre à l'image de la pollution.

Les rejets des eaux usées, les hydrocarbures, les métaux lourds, les phytosanitaires, les sédiments contaminés font partie des polluants cités par les études du SAGE (Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux) ou encore dans les documents du département 94.

Pour observer un jour la présence des espèces patrimoniales (espèces protégées ou rares), les plus exigeantes dans la qualité physico-chimique et écologique de la rivière, le chemin semble long. En effet, on note une absence de ripisylve (végétations des berges), un manque de cache pour la faune résultant de cette pollution chronique.

Notre association souhaite bien-sûr revoir un jour la Bièvre aval (Fresne -Paris) devenir une continuité écologique avec le retour de zones humides sur le territoire (quasi-inexistantes aujourd'hui).

Pour en savoir plus sur l'intérêt des zones humides pour la diversité en milieu urbain, ne ratez pas le

Jeudi 21 février 2013 : à http://www.natureparif.fr

Une libellule dans la ville
Une conférence sur les zones humides à proximité des villes, 
animée par
Martin JEANMOUGIN
(Muséum
National d’Histoire Naturelle)


Et aussi
Samedi 12 janvier 2013 les citoyens sont invités à une matinée sur la réouverture de la Bièvre sur la commune de l'Hay- les-Roses.

Moulin de la Bièvre de 9h30 à 13h.

Le 30 décembre 2012, nous avons organisé une sortie inventaire ornithologique dans le parc des Prés.

En photos, quelques-unes des espèces que nous avons croisées.

Cordialement.

Mesange-lq.jpg

mésange à longue queue x3 ( (Aegithalos caudatus)

chardonnerets.jpg

Chardonnerets élégants x6 sous haute surveillance(Carduelis carduelis)

faucon-crecerelle.jpg

La surveillance en question; le faucon crécerelle (Falco tinnunculus)x2

berges2.jpg

Bergeronnette des ruiseaux x1(Motacilla cinerea)

colvert.jpg

Carnard colvert  x12 ( Anas platyrhynchos)

berge1.jpg

Gallinule poule d'eau x2 ( Gallinula chloropus)

Et puis aussi vu

2 merles noires (),1 rouge-gorge, 2 mésanges bleues, 2 grives draines,

entendu 1 pinsons des arbres,

en Vol; 3 corneilles noires.

Lire la suite

Une bonne année 2013

1 Janvier 2013 , Rédigé par Dan

Entête

Chers Butineurs,

C'est avec un petit rapace photographié le 30 décembre 2012 dans le parc des Prés de la Bièvre que je vous souhaite une bonne année 2013.

rapace.jpg

Faucon crécerelle (falco tinnunculus) Mâle à l'affût.

Je souhaite aussi à notre association une richesse d'informations et de connaissances sur notre environnement du territoire géographique du Val de Bièvre en particulier. Notre ambition de mettre des noms sur les plantes, les oiseaux ou encore les insectes de nos parcs, jardins et friches devient une réalité avec nos sorties inventaires de plus en plus nombreuses en 2013. Mettre un nom c'est leurs donner une existence pour en faire nos alliés et faire disparaitre toutes envies de destruction.

Nous devons comprendre les interactions entre les éco-systèmes et nous humains car nous en sommes tributaires pour une bonne qualité de vie. 

Les abeilles que nous élevons nous ouvrent la voie. Elles sont source d'étonnement et de poésie et certainement la clef qui nous fera progresser dans cette connaissance de l'environnement et de sa diversité.

 

Bien à vous,

Dan Failler

Lire la suite

Du sucre candi pour Noël

23 Décembre 2012 , Rédigé par Photos, dessins et texte de Dan

Ce 24 décembre j'ai effectué une petite visite sur le toit de la mairie d'Arcueil pour savoir où en sont nos sentinelles de l'environnement.

En automne, les réserves nous semblaient insuffisantes pour passer la saison froide. Il fallait nourrir en hiver et nous avions raison.

Voici la configuration pour laquelle nous avons opté afin de nourrir les essaims.

 

ruche-mairie.jpg

 

sucre-candi.jpg

Ce lundi 24 décembre on peut observer les abeilles qui viennent se nourrir de sucre au dessus du couvre-cadre.

Le sucre dans son emballage plastique percé est posé sur le dessus du trou situé au milieu du couvre-cadre. Au-dessus, le nourrisseur volontairement renversé, laisse un espace suffisant afin de stocker la pâte sucrée. De cette façon, le toit retrouve sa place et joue son rôle protecteur contre les intempéries.

 

 

planche-d-envol-copie-1.jpg

La douceur de cette journée donne des envies de sorties desquelles les abeilles ramènent un pollen de couleur blanche ou jaune. 

 Joyeux Noël.

 

Dan


Lire la suite

Soirée des Butineurs

18 Décembre 2012 , Rédigé par fred

Bonsoir à toutes et à tous,

Petit rappel à tous les adhérents des Butineurs du Val de Bièvre : mercredi 19 décembre à 20H30, dernière réunion pour l'année 2012.

couche-de-soleil.jpg

Couché de soleil dans le ciel de novembre du Val de Bièvre.

Au programme : innovation autour d'une boisson ... présentation rapide du budget de l'Association et renouvellement des cotisations pour l'année 2013, questions diverses et projection d'un film : La reine malade.

 


 

 

 

Espèrant que vous viendrez nombreux pour cette soirée de clôture de l'année 2012.

Frédéric

Lire la suite
<< < 10 20 21 22 > >>